Lie to me

Mars-Avril 2013

Je peux supporter beaucoup de choses sans broncher. Le suspens entre deux épisodes de Pretty Little Liars, mon chat tyrannique qui menace de me tuer à chaque instant, et les pubs avant les vidéos de Youtube. Mais étrangement parfois le plus dur à supporter pour moi, c’est la Vérité. Toutes les vérités sont-elles bonnes à dire ? Non. Il y a certains sujets où je préfère que l’on me mente. Si je veux que l’on me mente, ce n’est pas pour me cacher la vérité, qui ne m’est hélas pas inconnue. Je veux que l’on me mente pour me protéger de la vérité. Parce que quelquefois, la vérité ressemble davantage à une gifle en pleine face, qu’a une faveur. Il a quelques occasions ou la politesse, la bienséance, ou simplement la gentillesse devrait primer sur la vérité. Voici une liste non-exhaustive des sujets sur lesquels je souhaites que l’on me mente.

 

Mon poids

Catégorie de personnes a affronterCeux qui détruisent notre estime de soi.
Pourquoi je veux qu’on me mente ?
Je viens de manger l’équivalent des ressources alimentaires annuelles d’un américain moyen, il est donc peu probable qu’en cet instant, j’ai perdu du poids. De plus le seul exercice physique que j’ai fait ces dernières semaines s’est borné a regarder, recroquevillée dans mon canap, Gym Direct sur Direct 8. Mais souligner mon incompétence notable à suivre des principes diététiques, ne fera pas de moi un topmodel. Et puis sérieusement qui veut vraiment entendre la vérité à ce sujet ?american-overeat-demi-1
Situations :
Cas n° 1-  « Oh je rêve d’avoir des formes voluptueuses comme toi, mais je n’arrive pas à prendre du poids ».
Ce qu’ils veulent vraiment dire : 1/ C’est une manière poli de traiter les gens de gros tas et 2/ C’est une manière pas très subtile de se mettre en avant.
Cas n°2 – vous êtes en train de manger du chocolat/chips/pizza et quelqu’un vous lance : « Tu ne faisais pas un régime? » Et autre « Tu en est ou de ton régime?« .
Ce qu’ils veulent vraiment dire :  Je sais que tu ne suis pas ton régime, et je veux te culpabiliser, et montrer ma supériorité.

Ce que je veux entendre :
 Tu as minci non ?

Si mentir éhontément vous pose problème : Ne rien dire

Mon avenir professionnel

Catégorie de personnes a affronter : Ceux qui détruisent nos projets et se moquent de notre ambition.
Pourquoi je veux qu’on me mente ?
Parce que j’ai conscience de la réalité de la situation. Malgré les apparences, j’ai déjà envisagé mentalement des milliers de scénarios concernant mon avenir professionnel. De celui où je me plante misérablement et finis par vendre un par un mes organes pour survivre, à celui où je découvre que je suis en réalité une princesse et que je n’ai pas besoin de travailler. Je sais que les temps sont durs, et j’ai connaissance de la crise économique et de la difficulté pour les jeunes diplômés de trouver du travail. Je n’ai donc pas besoin qu’on démolisse le peu d’espoir qu’il me reste. La réalité est plus déprimante que la combinaison du film Titanic et de l’épisode ou Mary de « la petite maison dans la prairie » perd la vue. Mais parfois pour aborder des situations difficiles ce qu’il faut c’est de l’espoir et de l’ambition…. et du chocolat.
tumblr_membgn76L81ro2d43
Situations :
Cas n°1 – « Tu finiras bien par trouver. Enfin, tu vas probablement galérer un long moment Mais tu vas y arriver….« 
Ce qu’ils veulent vraiment dire :  « Ah ah regarde toi plein d’ambition! Mais c’est beau de rêver hein!« 
Cas n°2 – « Tu veux travailler dans quoi ? Oula cest bouché comme secteur non? Vous les jeunes vous n’avez pas de chance!« 
Ce qu’ils veulent vraiment dire : « Tu ne trouveras jamais de travail!« 
Ce que je veux entendre : » J’ai confiance en toi, tu vas trouver du travail »

Si mentir éhontément vous pose problème : « C‘est vrai que c’est la crise, mais tu parles couramment l’Ouzbek c’est un atout sur un CV!« 

 

Mes rêves

Catégorie de personnes a affronter : Ceux qui brisent nos rêves et foulent du pied notre enfance.
Pourquoi je veux qu’on me mente ?
Je ne suis pas totalement folle, et j’ai bien conscience que je ne suis pas une sorcière (je n’ai jamais reçu mon hibou de Poudlard, je me suis donc fait à l’idée de n’être qu’une pauvre moldu). Mais notre imagination est un espace de liberté immense. Et parfois se plonger dans nos rêves, a la manière dont un enfant le ferait, suffit à nous rappeler que malgré la crise économique qui nous prive d’emploi, et malgré notre corps pas toujours adéquat, il y a de l’espoir. Nos rêves sont une extension de nous, et nous aident à lutter contre le quotidien hostile.
tumblr_mr517wguH51r8fvs4o1_500
Situations :
Cas n°1 – « Tu n’es pas une sorcière, et tu n’iras jamais à Poudlard » ou  » Ca suffit maintenant les licornes n’existent pas, et pour la dernière fois tu n’es pas une princesse!« 
Ce qu’ils veulent vraiment dire :  « Ces rêves sont stupides et enfantins. Agis comme une adulte et intéresse toi a la comptabilité ou a la situation géopolitique de la Hongrie, comme tout le monde »
Cas n°2 – Vous venez d’expliquer votre projet préparé pendant de long mois et votre interlocuteur vous répond « C’est un joli rêve »
Ce qu’ils veulent vraiment dire : « Ma pauvre fille tu es bien naïve !« 

Ce que je veux entendre :
« Ton hibou a dû se perdre! « 
« T’ai-je présenté ma licorne, elle s’appelle Lélia ?« 
« Ce projet à l’air génial ! « 
Si mentir éhontément vous pose problème, parler de vos propres rêves :  « Je ne m’y connais pas trop en licorne moi je suis plutôt branché dragon! J’ai commencé un élevage »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s